Cinq personnes dont un pasteur, enlevés mardi par un groupe terroriste à Sebba, localité située dans le nord du Burkina Faso, ont été retrouvés morts, a annoncé vendredi le gouverneur de la région du Sahel dans un communiqué. Dans la nuit du 10 au 11 février, aux environs de 23h, un groupe armé terroriste (GAT) a fait irruption dans la ville de Sebba, province du Yahgha, pour s'attaquer à deux domiciles, selon le colonel Salfo Kaboré. Cette incursion avait causé dans un premier temps le décès...